Retour au sommaire


Parler politique en voyage

Parler politique dans certains pays (comme la Chine, la Russie et même les États-Unis), en plus de donner ouvertement son avis, est plutôt mal vu, voire déconseillé.

De toute manière, en tout bon touriste, vous n'êtes pas là-bas pour ça !

Si vous êtes dans un pays comme la Hongrie ou la Pologne, vous êtes plutôt tranquille.

Vous aurez une bonne excuse pour ne rien connaître en matière de politique locale.

Par contre, si vous êtes en Russie ou aux États-Unis, là, ça se complique !

Vous devez savoir qui est Donald Trump ou Vladimir Poutine. A moins de vivre dans une grotte, elle-même à l'intérieur d'une grotte, et au centre de Mars. Et encore...

Le problème se posera lorsqu'un local commencera à se plaindre de la politique de son pays. Même si c'est très vague.

Dans ce cas, laissez la personne parler. Et surtout, restez neutre !

Vous pouvez même l'inviter à changer de sujet.

S'il le faut, insistez bien sur le fait que vous n'êtes pas là-bas pour en parler.

Dans tous les cas, si vous pouvez vous abstenir de parler politique en voyage, abstenez-vous !

Ça vous évitera des ennemis. Mais aussi des ennuis !


Retour au sommaire