Retour au sommaire


Le risque terroriste en voyage

Il n'y a pas besoin d'aller dans tel pays pour avoir affaire à de mauvaises personnes de ce même pays.

C'est la même chose pour les zones géographiques.

On peut citer les pays d'Europe de l'Est ou d'Amérique du Sud (au sens large, et selon les clichés !) tant c'est devenu des exemples classiques en matière de "pays dangereux". Surtout pour les (riches) touristes !

De la même manière, il n'y a pas besoin d'aller au Maroc, en Tunisie, en Turquie, en Egypte, en Malaisie ou dans n'importe quel pays musulman pour être victime d'un attentat.

D'ailleurs, je me sentais bien plus en sécurité en Hongrie, en Croatie et en Tunisie qu'en France à tous les niveaux. Même si j'ai été amené à croiser des gens plutôt louches. Du moins, en apparence !

Et puis, il n'y a pas besoin de voyager pour se faire voler, arnaquer ou agresser dans la rue. Ni pour être une prochaine victime d'un attentat.

Il n'y a qu'à voir en France, où il suffit de lister les derniers attentats en date, à commencer par celui de janvier 2015.

On ne compte même pas le nombre d'attentats déjoués entre temps.

Que ce soit en France, comme dans le monde entier !


Retour au sommaire