Retour au sommaire


L'amour inconditionnel

L'amour est une notion abstraite, mais qui nous concerne tous.

L'amour est une émotion de base.

C'est même l'émotion fondatrice. Et la plus agréable de toutes.

L'amour est la base même de toute forme de vie.

L'amour concerne les êtres humains et les animaux. Mais il concerne aussi les végétaux et les minéraux.

Et oui, les minéraux sont bien des êtres vivants !

D'ailleurs, on peut aussi donner de l'amour pour un objet, une passion, une ville, un pays, une planète, une religion ou une culture.

On en a aussi tous besoin. Sans quoi, on ne trouvera plus aucune raison de vivre.

Le problème, c'est que la définition du mot "amour" est souvent biaisée. Voire (très) mal comprise.

Quand on parle d'amour, on voit d'emblée un coeur en guise de symbole.

D'ailleurs, on dit aussi que le coeur est le siège de l'amour.

Ceci explique cela.

Seulement, l'amour ne se résume pas à des clichés romantiques niais, avec des roses et un violon qui grince en bruit de fond.

L'amour ne se limite pas à une relation de couple, aussi passionnelle soit-elle. Surtout à ses débuts.

L'amour se résume encore moins au sexe.

Ceux qui se basent sur une telle définition n'ont déjà rien compris au sens du mot "vie".

D'ailleurs, un acte sexuel ne se fait pas toujours dans l'amour. Soit dit en passant !

L'amour, au sens vrai, n'est pas un amour conditionnel.

Il ne s'agit pas d'aimer une personne pour son physique.

Il ne s'agit pas d'aimer un gendre parce qu'il prend bien soin de notre fille.

Il ne s'agit pas d'aimer une personne pour son statut social. Ni pour sa situation financière.

Il ne s'agit pas d'aimer un enfant parce qu'il rapporte de bonnes notes à l'école. Ni parce qu'il obéit comme un bon petit soldat.

L'amour, au sens vrai, est un amour in-con-di-tio-nnel.

L'amour, au sens vrai, ça consiste à aimer une personne malgré son apparence, son âge, ses origines, ses croyances, son statut social, son caractère, ses idées, son niveau d'intelligence, ses compétences, ses habitudes, son parcours, ses échecs et ses relations.

Et ce, même s'il y a un paquet de défauts à relever dans tous ces aspects.

On insistera plutôt sur ses qualités, justement.

D'ailleurs, aimer une personne ne se résume pas à l'aimer au sens romantique du terme.

Ça consiste tout simplement à l'accepter telle qu'elle est.

Pensez à un parent qui aime vraiment son enfant. Et inversement.

Pensez à un maître qui aime vraiment son animal. Et inversement.

Quand on aime vraiment une personne, on l'accepte sans la juger.

On est prêt à faire plus d'efforts pour elle.

On est même prêt à la défendre si quelqu'un avait le malheur de lui trouver des défauts ou de lui nuire.

Ce sera tout l'inverse pour une personne qu'on n'aime pas vraiment. Voire pas du tout.

Quand on aime vraiment un pays, on l'adule comme si c'était la Sainte Terre Promise. Même si on connaît tout l'envers du décor.

On insistera au contraire sur tous ses aspects positifs.

Et on peut aussi avoir un amour inconditionnel pour soi.

Ça consiste simplement à s'accepter comme on est, sans se juger sur ses défauts et ses casseroles du passé.

On se trouvera au contraire des qualités et des réussites. Mais aussi des moyens d'évoluer dans le bon sens.

Et c'est ce que je vous invite à faire dès maintenant.

Quand on parle d'amour inconditionnel, on parle d'acceptation sans jugement. Le tout, dans la beauté et la bienveillance.


Retour au sommaire