Retour au sommaire


Une question d'importance

Johnny était un chanteur célèbre, critiqué et haï par des millions de gens.

Mais Johnny avait aussi des millions de fans. Et il le savait !

Il se fichait complètement des millions de haters.

Il ne chantait pas pour eux, de toute façon.

Il chantait pour ses fans et partageait sa passion pour la musique avant tout.

Ça me rappelle une discussion avec une personne.

La dernière fois où je lui ai dis : "Au fait, untel a (encore !) dit du mal de toi !", sa réponse m’a marqué :

"Eh ben ! Je suis si importante que ça ?"

Et elle avait raison !

Si on parle de nous, en bien comme en mal, on nous donne de l’importance.

Si au contraire, personne ne parle de nous, on ne nous donne aucune importance.

D'ailleurs, il n'y a rien de pire que l'indifférence !

Et ça, Johnny l’avait compris !

Tous les haters qui le critiquaient et disaient du mal de lui, jusqu’à boycotter ses concerts, n’arrivaient qu’à une seule chose : lui faire de la pub !

Andy Warrol disait d'ailleurs :

Toute publicité est bonne publicité.


Retour au sommaire