Voyager, ça ne se résume pas à faire le tour du monde. Ni à participer au concours de "qui s'est rendu dans le plus de pays et d'endroits dans le monde."

Voyager, ça ne se résume pas à partir vers un pays lointain et exotique. Même si ça permet de se donner une certaine "prestance".

Il n'y a pas besoin d'aller jusqu'en Inde, en Australie, en Thaïlande ou au Canada.

On peut aussi voyager dans des pays frontaliers. Même s'ils paraissent moins "séduisants" ou trop "classiques" pour certains.

On peut aussi voyager en faisant le tour d'un pays, à commencer par le sien ! Et en découvrant ses autres régions.

D'ailleurs, combien de voyageurs ne connaissent presque rien de leur propre pays ?

Voyager, ça ne se résume pas à prendre des vacances dans un hôtel club all-inclusive sur un autre continent. Surtout si c'est pour passer les 90 % de son séjour autour de la piscine ou à la plage.

Voyager, ça ne se résume pas à faire un circuit en mode "couloir", avec une pancarte et un appareil photo autour du cou.

Voyager, ça consiste aussi à sortir des sentiers battus. Et à ne pas juste suivre des masses de touristes, dans une ville ou un lieu transformé en Disneyland. Même si c'est devenu plus difficile avec le tourisme de masse et la mondialisation.

Voyager, ça ne consiste pas non plus à devenir un nouveau Antoine de Maximy. Ni un influenceur-aventurier-hipster qui passe sa vie à remplir son compte Instagram de photos-souvenirs et sa chaîne Youtube de vlogs.

Voyager, ça consiste simplement à se rendre dans un nouvel endroit pour l'explorer, s'y dépayser et s'y adapter.